Prochaine coupe du monde de volley masculin en Russie

La Russie a été désigné pour organiser en 2022 le championnat du monde de volleyball masculin.

Il a été décidé qu’en 2022, la Russie organisera le championnat de volleyball masculin. Cette décision a été rendue officielle à Cancun au Mexique par FIVB, Fédération internationale de volleyball. C’est pendant un congrès mondial que l’annonce a été publiée. De la période de l’URSS, la Russie avait déjà abrité l’événement en 1952 et 1962. Depuis l’Euro 2017, cette compétition de volley sera la première organisée en Russie.

Suite au dopage institutionnalisé en Russie relevé en 2015, ce pays avait été mis au ban de touche dans le cadre du sport mondial. En juillet dernier, il a pu organiser la coupe du monde du football, puisque son allocation était antérieure à l’explosion de scandale.

En septembre dernier en Italie, se déroula la coupe du monde 2018. La même année, la Bulgarie a également accueillie cet événement. En battant le Brésil, la Pologne a su conservé son titre mondial. C’est d’ailleurs le sport le plus populaire de ce pays. L’équipe polonaise de volleyball est classé 3e dans le classement mondial et la nationale féminine es classée selon la FIVB. Les deux équipes ont remporté plusieurs titres à travers le monde ainsi qu’en Europe. Quant à l’équipe de France elle s’est inclinée face à la Serbie avec 3 sets à 2 à Varna, au cours de son 2e match du Championnat. A cause de cette défaite, les Français se retrouvent donc en dehors de la compétition et on espère qu’il mettront du paquet à la saison prochaine.

Les bienfaits et les alternatives au volleyball

Le volleyball : il s’agit là de l’une des disciplines sportives les plus pratiquées de France. Chaque année, plus de 1,8 millions de Français sont séduits par ce sport simplement pour son aspect ludique et convenable à tous. Il se pourrait même qu’une tranche de cette population est consciente des bienfaits que ladite discipline procure à leur organisme. Zoom sur les bienfaits du volleyball ainsi que ses meilleures alternatives.

Le volleyball : bienfaits et alternatives

Dynamique et susceptible d’offrir un plein de vitalité, le volleyball regorge à son actif de nombreuses vertus. Il permet notamment de développer la confiance en soi ainsi que l’esprit d’équipe. Véritable discipline sociabilisante, ce sport aide à stimuler la capacité cardiovasculaire, l’endurance sans oublier le flux respiratoire. En pratiquant du volleyball, vous avez plus de chance de galber les fessiers et créer une certaine harmonie entre vos muscles. Le volleyball est idéal pour ceux qui aimeraient perdre des kilos. En effet, il renforce les abdos et les cuisses. Les réflexes, la vitesse ainsi que l’agilité s’améliorent suite à la pratique du volleyball. Parce que le contact entre les joueurs est inexistant, il y a moins de risques de chocs et de blessures.

Si le volleyball revêt plusieurs avantages, on note néanmoins le fait qu’il provoque certaines affections. Il s’agit du microtraumatisme comme les luxations, les fractures, les entorses. Il peut aussi être responsable des traumatismes de la face ainsi que des lésions oculaires. Les lombalgies, les déchirures et les crampes peuvent aussi être le résultat de la pratique du volleyball. Heureusement, pour ceux qui souhaiteraient contourner cette discipline, il y a bien d’autres alternatives. Vous pouvez opter sur le baby volley. Cette discipline est efficace pour activer le développement cognitif le moteur chez les enfants, dès 3 ans. En été, il y a aussi la possibilité de faire du beach volley sur du sable, au bord d’une plage.

Le volleyball : principes, histoire et fonctionnement

Le volleyball, c’est l’un des sports les plus pratiqués dans le monde. C’est un sport collectif qui met en compétition deux équipes de six joueurs scindés grâce à un filet. Sur un terrain rectangulaire, les joueurs s’affrontent à l’aide d’un ballon. Les dimensions du terrain sont de 9 mètres de large et 18 mètres de long.

L’invention du volleyball date du 9 février 1985 aux Etats-Unis. Le sport fut inventé par William G. Morgan, professeur de sport à Holyoke. Sa motivation dans le cadre de la création de cette discipline était de donner une bonne occupation pendant l’hiver. Le sport est né à travers une mise en relation entre le basketball et le tennis. Le basketball quant à lui est inventé à 2000 kilomètres de la ville de Springfield. Le volleyball se veut être un sport moins violent que le basketball bien que cela exige un peu d’effort physique.

Les toutes premières règles du volleyball instaurent un fil d’environ 1,98 m de hauteur, un nombre illimité de joueurs ainsi qu’un terrain rectangulaire aux dimensions de 7,6 par 15,2m. Autrefois, un match de volley était fait de 9 tours réparties en 3 services par équipe. Frapper une balle dans le volley était considéré comme une erreur. Si une erreur de service survenait, il y avait la possibilité de reprendre pour une dernière fois.

C’est en 1896 qu’est né le volleyball suite à la remarque faite par Alfred Halstead après avoir observé les méandres du jeu. Concernant l’origine du premier ballon de volleyball, plusieurs sources confirment que Spalding est son créateur officiel en 1896. Les règles évoluent au cours des époques. Dans le cadre du jeu, une attaque s’introduit en 1916, suivi de l’instauration de la règle des 3 touches.

Dès 1917, le set va de 21 à 25 points. Plus de 16000 ballons de volleyball sont déployés par l’American Expeditionary Forces en 1919 à leurs alliés et troupes, ce qui suscite plusieurs curiosités ainsi que l’évolution du volleyball dans moult pays à travers le monde. Après les Etats-Unis, le Canada a suivi dans le cadre de l’adoption du volleyball en 1900. En 1947, c’est la FIVB, Fédération internationale de Volleyball qui se fonde à Paris. En 1949, se tient le tout premier championnat du monde par les hommes et celui des femmes fut en 1952. Europe, Brésil, Pays-Bas, Italie… on joue le volleyball dans tous (ou presque) les pays du monde. Il existe par ailleurs, une variante du jeu qu’on joue exclusivement sur du sable : le beach volley. Intégré par la FIVB depuis 1987, il se joue avec deux joueurs et devient une discipline olympique depuis 1996.

Pour jouer au volleyball, il faut deux poteaux, deux mires, un filet, un ballon et un terrain. En fonction du type de jeu, les joueurs peuvent être au nombre de 4 ou de 12. Le volleyball s’exerce souvent en salle précisément sur un terrain rectangulaire. Les lignes qui délimitent la surface se trouvent à l’intérieur du terrain. Les deux camps sont séparés par une ligne centrale qui s’étire sous le filet.